dimanche 11 août 2019

Foratata - " Vagabond du risque"

Hier, on est parti regrimper avec Olivier, une voie qui m'aura pris pas mal de temps à ouvrir depuis l'année dernière et qui aboutit au pilier gris, sans aucune voie (à l'exception de la voie jaleo qui le contourne) à droite de la voie"papi collé au plafond" et qui m'obsédait depuis un petit moment. J'aurai fait pas loin d'une dizaine de voyages pour l'ouvrir et si je compte le prix de l'essence, des spits et qu'en plus j'ai abîmé ma joker en nettoyant un bloc, c'est sans conteste l'ouverture qui m'aura coûté le plus cher en Espagne...:):). C'était même devenu mon petit projet où je revenais régulièrement : une petite expédition pas loin de la maison...

J'ai ouvert l'ensemble de la voie du bas (en tombant notamment 2 fois sur des zones lisses qui m'auront obligé à redescendre de quelques mètres et déséquiper les derniers points pour repartir plus à droite). Par contre, j'ai modifié le tracé du haut après coup sur 2 petites sections car je me suis rendu compte après coup que je n'étais pas forcément passé au plus beau sur ces 2 petits passages.

Il me semble que la voie est globalement très jolie (à l'exception des 2 longueurs en traversée L4 et L5 qui passent sous l'inévitable vire du milieu) mais les répétiteurs se chargeront de me dire si c'est "amor de madre" ou si mon impression est justifiée...Comme elle est entièrement équipée (équipement assez proche), elle deviendra d'ailleurs peut être classique.

Au cas où il y ait des répétiteurs à qui la voie ne plairait pas, soyez quand même indulgents en pensant au temps et à l'énergie que celle-ci m'aura demandé...

Le topo

L1

L2

L3

1ere longueur en traversée : pas la plus belle

L7, en dévers

L8

L10

L11

Dernière longueur

jeudi 1 août 2019

Aiguilles d'Arves - Le retour des amibes et roche de la salla - Salla'm aleikoum

Comme il nous restait quelques jours, on est parti grimper pour une fois...:).

Pour fuir la canicule, on est tout d'abord reparti aux aiguilles d'Arves regrimper une ouverture récente de Philippe avec Bene et Jehanne : le retour des amibes. J'ai trouvé la voie vraiment très belle (notamment L4, L5 et le début de L6), bien que comportant moins de trous que les gens du voyage (elle est à ce titre plus classique).

Puis on est parti au rocher de la salla en haute savoie, grimper une vieille voie signée Piola/Robert : Salla'm aleikoum. J'ai trouvé le haut vraiment super (les 4 dernières longueurs) mais le bas de la voie est assez discontinu et comporte quand même pas mal de vires.


Le retour des amibes

Rocher de la Salla - Salla'm aleikoum