vendredi 15 octobre 2021

Lizara - couleurs d'automne

 La période est plus à la réalisation de projets en falaise, mais le beau temps persistant me pousse à me libérer 2 jours pour aller en montagne. Le premier jour, xavier est libre, mais comme il a très peu grimpé depuis 4 ou 5 mois, je lui propose d'aller ouvrir une voie facile au dessus du refuge de Lizara, que j'avais repéré il y a longtemps.

Les températures ont bien rafraichi en montagne mais les couleurs sont magnifiques. La voie elle même emprunte le beau caillou des aiguilles de la Belellaza et est très facile, comme ses voisines. Le paysage et la vue sont magnifiques. Encore une bonne journée avec Xavier, mais on doit malheureusement renter parce qu'il bosse le lendemain matin.

Le topo


Ma pomme dans L3 (photos prises par xavier) 





L3, vue du relais


Début de L4


L4, vu depuis le relais (photo prise par xavier)


Dernière longueur (photos prises par Xavier)



La fin de la voie, vue depuis le sommet (photo prise par Xavier)



mardi 12 octobre 2021

Ossau - doigt de Moundeilhs - Larrazkena et paroi del agujero - el retorno de las alipendrias

 Ce week end, Renaud voulait repartir vers la vallée d'Ossau et la zone du doigt de Moundeilhs. J'étais  au départ plus chaud pour continuer d'autres projets commencés plus bas et au soleil. Mais il est vrai qu'il nous restait une dernière pointe sur laquelle on n'avait pas ouvert de voie, une zone compacte au milieu nous ayant intimidé. On est donc parti y ouvrir une voie. Après 2 premières longueurs fissurées faciles, on arrive sur la zone de dalle. Renaud tente de partir tout droit dans des toits, sans succès. Je prends le relais et traverse la dalle vers la droite (en trouvant quelques protections) jusqu'à rejoindre une fissure. Au bout de quelques mètres après un arbre, celle-ci s'arrête. Je pars donc sur la dalle mais je n'arriverai à poser qu'un seul piton moyen sur les 20 derniers mètres avant d'atteindre l'arbre salvateur du relais. Cette longueur est donc la plus expo de toutes celles qu'on a ouvert sur les 7 voies autour du doigt de Moundeilhs. Elle n'est donc pas pour tous les grimpeurs, parce qu'il vaut vraiment mieux éviter de tomber sur la dalle et ça grimpe quand même, donc il faut de la marge.

La semaine d'avant, j'étais parti avec xavier pour grimper en vallée d'Aspe. Le temps étant mauvais, on s'était décidé à partir en Espagne, mais xavier avait un entretien d'embauche l'après midi. Il fallait donc rentrer tôt. On s'est donc dirigé vers la paroi del agujero à Canfranc et ses 5 minutes d'approche pour grimper la voie "El retorno de las alipendrias". Je ne diffuse habituellement pas lorsque je grimpe des voies sur cette paroi parce qu'elles sont très (trop) courtes, à la limite de la grande voie, mais j'ai trouvé que celle-ci était bien plus belle que toutes celles que j'ai pu grimper jusqu'à présent. Très sympa, avec des cotes pas si cadeau (j'aurai même mi 6c à la 1ere longueur du topo). Idéal pour une demi-journée rapide.

Ossau - doigt de Moundeilhs -Larrazkena

Le topo



Le récapitulatif  voies doigt de Moundeilhs



L1



L2, plus sympa qu'il n'y parait


L3, le début de longueur protège


L3, fin de longueur, bien expo


L4



El retorno de las Alipendrias

L1 du topo


L2


lundi 27 septembre 2021

Ossau - doigt de Moundeilhs - "Faux départ" et "Bienvenue chez Etche"

 Hier, nous sommes repartis avec Renaud ouvrir une autre voie au doigt de Moundeilhs, qu'on a nommé "Faux départ" parce qu'on pensait attaquer plus bas, mais on n'a pas trouvé de passage évident et joli. La voie est vraiment chouette (une des plus belles du secteur, si ce n'est la plus belle, malgré une 4ieme longueur de transition) et, comme les autres, se prête parfaitement à l'assurage sur friends. 

Il y a 15 jours, on avait ouvert une voie sur une aguille plus à gauche, mais celle-ci s'était avérée un  peu moins sympa que les autres, bien qu'assez longue. On l'a dédié à notre poissonnier préféré, Etche....:).

On commence à avoir ouvert pas mal de voies dans le secteur, et il ne reste probablement plus grand chose de très sympa à ouvrir et c'est bien dommage car, comme au pic du midi tout proche, la zone est très fissurée et se prête parfaitement à l'assurage sur friends. Le corollaire est que les voies ouvertes sont très peu équipées (sur l'ensemble des 6 voies ouvertes, il y a 1 seul spit de progression dans L2 de Moundeilhs crash que j'ai du mettre pour descendre lorsqu'on a pris l'orage (je m'en serai très probablement dispensé sinon). Pour le reste, il y a quelques pitons (peu) et, même si les voies sont faciles, elles nécessitent pas mal d'expérience, tant dans la recherche d'itinéraire que dans la pose des friends et il faut savoir grimper parfois loin au dessus des points. La descente des voies n'est pas non plus à négliger (notamment pour Moundeilhs crash et Faux départ que l'on redescend par l'autre coté avec des sections en désescalade). Pour le reste, c'est un vrai plaisir pour celui qui aime la grimpe facile en terrain d'aventure.

Faux départ

Le topo



L1



L2, la longueur la plus dure



L3, très jolie



L5


L6



Bienvenue chez Etche

Le topo





L1


L3


L4


L5, dans la section dure (mais courte)  



jeudi 9 septembre 2021

Ossau - doigt de Moundeilhs - Le Python maison et Aspe - Pont Lamareich - Le lama rêche

 Après des vacances en famille, puis le commencement d'un projet qu'on ne terminera probablement pas cette année, on est reparti au doigt de Moundeilhs en vallée d'Ossau avec Renaud. lorsqu'on avait ouvert la voie "Moundeilhs crash", on avait vu une autre potentielle  ligne à ouvrir à coté sur une aiguille un peu moins caractéristique. C'est ce qu'on a fait dimanche dernier : la voie présente des longueurs très jolies (L3, que j'ai beaucoup aimé notamment) et on s'est bien amusé. A noter que Renaud, révolté par le prix des pitons d'occasion trouvés sur internet, à commencé à fabriquer ses propres pitons et il faut reconnaître que ça marche pas mal du tout, au moins sur le rocher type andésite. Au final, leur prix de revient est inférieur à 2€ ( ce qui fait qu'on peut les laisser en place plus facilement), même s'il y a un temps de fabrication non négligeable pour les réaliser.

Mercredi dernier, on est parti grimper avec Xavier que je n'avais pas vu depuis un moment ( c'était quasiment son 1er jour de repos de  l'été). Pour sa reprise, je lui ai proposé de grimper une petite voie courte que j'avais ouverte au mois de juin dernier, avec très peu d'approche, au départ de la piste menant au pont Lamary. La voie passe très facilement à la demi-journée, notamment pour l'automne prochain ( la face est au soleil tout l'après midi) et l'approche et le retour sont très rapides. Le rocher est pas mal du tout par endroits. A envisager pour une journée très courte (ou en plan B après un but).


Ossau  -  doigt de Moundeilhs - Le python maison

Le topo


L1


Début de L2


L3, très jolie


L4


L5



Vallée d'Aspe - Pont Lamareich - Le lama rêche

Le topo


 Ma pomme dans L1 (Photo prise par Xavier)


L2 (Photo prise par Xavier)


Xavier dans L3


La petite aiguille d'Ansabère face à nous


L4, fin de voie



dimanche 8 août 2021

Pic d'Artouste - Triangle d'or - Symphonie souletine

 Cette semaine, on est parti avec Renaud ouvrir une voie au pic d'Artouste sur le beau granite du triangle d'or. J'avais prévu d'ouvrir cette voie l'année dernière, mais comme on est en plein coeur du parc national des Pyrénées et que je comptais mettre des spits, j'ai du leur demander l'autorisation et l'accord a été bien plus long à obtenir que prévu. Mais avec un peu de paperasse administrative et pas mal d'abnégation, on y arrive (comme quoi, ça vaut toujours le coup de demander; ils m'ont juste demandé d''écrire sur le topo de ne pas arracher les androsaces qui sont des petites fleurs endémiques de la zone).

On a décidé de laisser un peu plus de spits à demeure qu'on a l'habitude pour une voie semi-équipée classique (à la fois pour bien marquer le cheminement et aussi parfois pour éviter de mettre des friends sur des feuillets un peu fragiles), même s'il faut quelques totems pour la parcourir. Ca nous vaudra à coup sur des critiques de ceux qui pensent qu'il y a trop de spits, mais aussi de ceux qui pensent qu'on aurait du ouvrir une voie entièrement équipée. J'avoue que je commence un peu à être fatigué de toutes les critiques que je reçois sur les voies qu'on j'ouvre (sans parler du nombre de spits, j'ai lu encore ce matin sur internet que des spits posés sur une autre voie ouverte vers Canfranc étaient très mal placés pour le clippage, on m'a dit aussi récemment que les topos que je fais sont nuls et que je devrais faire des dessins, etc...) : pour ceux qui lisent ce blog, personne ne vous oblige à grimper les voies que j'ai ouverte. J'en viens même à me demander si je ne devrais pas diffuser mes ouvertures seulement aux copains et aux connaissances. Quoi qu'on fasse, il y a toujours énormément de critiques et quasiment pas de remerciements... (sauf un quand même, à mon grand étonnement cette semaine : ça devait être le premier depuis 3 ans au moins; merci à lui).

En ce qui concerne cette dernière voie au triangle d'or, on l'a trouvé très sympa (même si c'est un tout petit peu moins beau en fin de L4 et début de L5) mais elle ne deviendra probablement pas classique car il y a un pas difficile dans L4 (au niveau d'un spit qui se tire) que j'ai libéré (mais que Renaud a du tirer en second, donc c'est pas facile) et surtout une longueur bien plus dure que le reste (L7), même si je la trouve superbe (j'ai fait tous les pas en libre, mais l'enchainement reste à faire).

A noter également que Renaud a posé un spit sur un gros bloc (le 2ième spit de L5) qui a l'air  bien solide (mais il est posé quand même) en voulant indiquer le cheminement : comme il y a une traversée juste après, je n'ai pas pu récupérer la clé quand je m'en suis rendu compte pour l'enlever au cas où. Pour ceux que ça inquiète, il y a moyen de ne pas le clipper et de poser un totem béton un peu à gauche. Ca nous vaudra encore une volée de critiques à cause de ce point, mais sur ce coup là, on accepte :).

Le topo


L1


L2


L3


L4, au niveau du pas dur



Fin de L4

L5, au niveau du spit posé sur un bloc


L6


L7, ça artife dur : je prendrai le relais pour finir la longueur