lundi 23 janvier 2023

Sainte Engrace - Canyon d'Ehujarre

 Après avoir beaucoup bricolé depuis 1 mois en alpinisme, la neige est enfin arrivée en abondance dans les Pyrénées. Après avoir fait du bon ski la semaine dernière, on se rend compte que les conditions sont bien délicates en haute montagne. On part donc avec Renaud à coté dans la maison dans le canyon d'Ehujarre et ses longs couloirs raides. Lorsque les conditions s'y prêtent, la zone vaut à mon avis largement la montagne d'Areng (avec des possibilités de grimpe encore plus nombreuses) et est plus sympa que le Moulle de Jaout. c'est souvent plus en neige et moins en dry toofing. Les parois sont hautes, entre 150 et 300m,et quasi verticales. Par contre, le secteur est assez alpin : on y a évité de justesse une avalanche il y a 3 ans et ce week end encore, on a serré les fesses à la descente du couloir Amakunka, car les pentes de neige du haut étaient farcies de  plaques à vent. En tout cas, c'est un super coin  pour l'hiver lorsqu'il a neigé assez bas et qu'il fait un peu froid!


Topo de la voie Team Obut


Dans le bas de la voie


L2



Vue sur une partie du canyon


Topo  "ma femme tricote, moi je bricole"


L1


L2




mercredi 21 décembre 2022

Lescun - Falaise de Landrosque - Haizea

 Partis pour faire de l'alpi avec Renaud, on s'est vite rendu compte que les conditions ne seraient pas là. En plus, il fallait trouver un plan B à l'abri du vent du sud, tempêtueux ces jours ci. On prend donc, une fois encore, la direction  de la vallée d'Aspe et Lescun pour ouvrir une voie vers une  falaise pas loin du pont Lamareich. Malgré quelques zones herbeuses, qu'on sera parvenu à essentiellement éviter, le rocher proposera globalement de bonnes surprises avec notamment plusieurs passages avec des incrustations.

Comme on a recherché les belles zones, la voie est assez équipée et se  parcourt aisément avec 1 jeu de totem. Encore une nouvelle voie dans ce cirque de Lescun qui regorge de rocher.


Le topo


Les incrustations dans la voie


L1, bien plus jolie qu'il n'y parait


L2



L3



L4



mercredi 14 décembre 2022

Sardeka Gaïna - voies "Harluzia" et " a la Jinkoa"

 Après plusieurs sorties skis et quelques buts en alpi, les conditions n'étant pas (encore) là en haute montagne, on se décide avec Renaud à remonter la très longue piste (18kms) qui remonte vers les cayolars de d'Harluzia et de Bushita et la face nord de Sardeka Gaïna, jusqu'ici délaissée en hiver. 

L'avantage pour nous, c'est qu'on voit cette face depuis la maison et on peut estimer si la piste est enneigée ou non. Le problème de ce secteur est en effet l'accès parce que, si la piste est enneigée, la face est quasi inaccessible (à part  dormir dans un  des cayolars).  Une fois sur place, on se rend compte qu'il y a très peu de neige, mais elle est carrément béton. On remonte 2 lignes évidentes et parallèles de la face nord, avant de finir dans la tempête.

En ce qui concerne les voies, c'est sympa. L'une, "Harluzia", est facile et peut devenir un peu classique. Du coup, on a équipée les relais de 2 spits et elle est rappelable. L'autre, "A la Jinkoa", est plus jolie, mais bien plus difficile.

Le topo


Ma pomme dans L4



Vers le haut


Au sommet


La semaine précédente, lors d'une des sorties ski



mardi 15 novembre 2022

Pène d'udapet - voie "Chapu"

 Les journées sont courtes désormais et la saison est plus propice à la  grimpe en falaise. Avec Renaud, on a quand même été ouvrir une petite voie au Pène d'Udapet, et son beau rocher, sur le secteur du bas. Le caillou est parfois peu prisu  dans la zone et partir en libre n'est pas toujours facile, où nécessite de partir en "fuite en avant". On aura donc du artifer quelques passages. Les points sont donc parfois assez proches dans le dur.

En tout cas, La voie est sympa avec une approche assez courte. Elle est au soleil très vite, et du coup, se grimpe bien à cette période de l'année.


Ca manque de neige actuellement en vallée d'Aspe..




Le topo




L1


L2



L3, dans la partie difficile


L4




L5, pas de photos prises en grimpant. Du coup, photo de la longueur prise pendant les rappels



mardi 8 novembre 2022

Montrebei - Punalada Trapera et Tu sabras

De retour d'un court séjour à Montrebei, nous avons eu la chance de parcourir avec Olivier 2 voies superbes : l'une déjà ultra-classique "Punalada Trapera" et l'autre qui le deviendra sûrement "Tu sabras". Pendant ce temps, les copains ont grimpé Tela et cela avait l'air aussi beau. 3 superbes voies qui méritent le long trajet en voiture pour venir dans le secteur. A noter quand même que pour la voie "Tu sabras", dont l'accès se fait en rappel (ainsi que pour Tela lorsqu'on ne fait que la partie haute), il faut prévoir d'amener quelques mousquetons à laisser aux différents relais pour rappeler ( et que l'on récupère en remontant) parce qu'il n'y a aucun maillon à demeure. Montrebei est toujours aussi beau. C'est vraiment dommage que, sur la paroi d'Aragon, la période pour grimper est dorénavant très courte avec les nouvelles restrictions. 

Pour couper le retour, nous nous sommes aussi arrêtés grimper une voie au soleil à Arguis sur cette falaise de grès que je n'avais plus fréquenté depuis des années. Le nombre de vautours volant dans le secteur était impressionnant ce jour là.


Punalada Trapera






Tu sabras





Les copains dans Tela




lundi 31 octobre 2022

Riglos - Pena Rueba + canfranc - Sangueta - "les désaxés" et "Usoak"

 Ce week-end avec Louis, on est parti à Riglos et Pena Rueba essayer les nouvelles voies récemment ouvertes (si, si, il y en a encore..). Ca faisait  un petit moment que je n'étais pas venu et la zone à bien changé, il me semble. Je ne sais pas si c'est à cause de l'usage très important du spit ici, mais j'ai l'impression d'assister à une massification très rapide de l'escalade dans le secteur, avec tous les inconvénients qui vont avec : création de parkings géants à l'entrée du village, nombreuses cordées attendant leur tour au pied des voies,...On aurait dit la chine. Evidemment, le village y a perdu une grande partie de son charme et de sa quiétude. Il est même question que les parkings deviennent payants. Logique, on se rapproche de plus en plus du parc d'attraction... En ce qui me concerne, j'ai l'impression d'être de moins en moins à ma place dans ce lieu, que j'ai pourtant adoré et fréquenté assidument par le passé. Bref, je commence à parler comme un vieux con, l'âge sans doute, mais il est probable qu'on ne retrouvera plus le petit village paisible que l'on a connu.

Sinon, depuis quelques temps, le vent du sud tempétueux a pas mal bloqué les virées en montagne. La période était donc plus aux projets en couenne sportive. Je suis quand même aller ouvrir 2 petites voies semi équipées faciles et très rapides au dessus de Canfranc (avec Fabien, puis Louis), sur la paroi de la Sangueta. Les voies sont sans prétentions, mais le rocher est par moments superbe sur un très beau calcaire avec des incrustations ferriques.







Canfranc - Sangueta - Les désaxés

Le topo



Quelques photos




Canfranc - Sangueta - Usoak

Le topo




Quelques photos