mardi 6 avril 2021

Pic de la Leurt - voie "Leurticaire"

 Après une classique journée soumission sur la falaise du parking à Etsaut avec David (j'avais oublié comme l'escalade y était difficile), on est parti avec Renaud continuer une voie qu'on avait commencé il y a presque 10 ans avec Jeremy (et continué avec Renaud mercredi dernier). Après quelques longueurs assez sympas, mais difficiles, on est retombé sur la voie "Leurt tourne", dont le départ est plus à droite.

Pour la suite, on n'a pas trouvé de passages aussi intéressants que la voie initiale : on a donc décidé d'en rester là et de laisser toute la fin commune avec la voie "Leurt tourne".

Outre la marche d'approche, assez courte, la paroi est au soleil d'entrée jusque tard dans l'après midi, ce qui en fait que c'est la bonne saison pour aller y grimper ( il y fait trop chaud dès juin et les journées semblent courtes en fin d'automne par rapport à la longueur de la voie).

En regardant Renaud grimper la deuxième longueur, j'ai eu une grosse pensée pour Jeremy que j'avais assuré au même endroit. Il s'était à l'époque vautré en second dans un passage de cette longueur en traversée ascendante et s'était retrouvé pendu dans un mur lisse très raide avec pour unique solution de remonter en tirant à la corde. La manœuvre lui avait  pris une bonne demi heure et occasionné quelques légères brulures aux mains. Quelques jours après, on en avait bien rigolé : des bons souvenirs...

Le topo


La ligne suit plus ou moins la fissure évidente dans le mur


L2, très jolie



Renaud dans L4



L5


Le topo de "Leurt tourne", ouverte il y a bien longtemps maintenant avec Fabrice et Louis



Aucun commentaire:

Publier un commentaire