dimanche 20 juillet 2014

Foratata - une mini ouverture et demi. Montanesa -una cervesa més

Mercredi, on comptait aller grimper une voie dure à Ordesa avec Jean Michel. Vu la chaleur annoncée, on renonce et on décide d'aller ouvrir à la foratata en face...sud(les bons idiots de base).J'avais repéré une jolie zone, à gauche de la voie "on va déguster" il y a 2 ans en descendant de la voie ultra classique "valle de tena" mais j'avais toujours remis les ouvertures dans ce secteur à plus tard. 2 voies ont vu les jours entre temps et il ne nous reste plus que les "rebords de fossé" comme disait Bunny, un à l'extrême gauche de la zone (pour moi évidemment) et un à l'extrême droite (pour Jean Mi...).
On part pour ouvrir les 2 voies à la journée mais la chaleur aura raison de nous dans la 2ième voie et nous forcera à une retraite forcée. La voie de gauche, " du steak pour les moustiques", peut éventuellement servir de complément à "un petit café madame" du tandem Laborde-Ravier, pour ceux qui n'en auraient pas assez.

Samedi, on comptait à nouveau grimper à Ordesa avec Louis mais un gros orage nous accueille à Bielsa le vendredi soir et les éclairs de bon matin nous font poursuivre notre route jusqu'à la Montanesa (2ième but en 4 jours à Ordesa, pas mal...). On part grimper "Una cervesa més" qu'on a trouvé, tous les deux, très jolie (A. Salvado, rencontré sur place, nous a pourtant indiqué que c'était la moins belle de la zone) avec une mention spéciale pour le 6c de L2 et le caillou tout bleu et bien sculpté de la dernière longueur.

Pour terminer, une petite dédicace à Jean qui m'avait dit :"si tu pars grimper en face nord de la montanesa, regardes bien. Je crois qu'il y a une ligne à ouvrir entre "una cervesa més" et "Fantastischen"". Jean, le mec, qui arrive à voir les lignes depuis son ordinateur, sans même avoir vu la paroi. Eh bien, tu avais raison Jean, il y avait bien une ligne à ouvrir (et même une très belle) mais c'est trop tard : ca vient d'être ouvert. Quand tu regarderas ce blog depuis ton Ariège natale, passes directement à la dernière photo; je suis sûr qu'il n'y a que celle là qui t'intéresses.


Foratata : la mini voie et demi qu'on a ouvert...

Jean Michel dans la 1ere longueur "du steak pour les moustiques"

1ere longueur de la deuxième ouverture du jour, un peu avant de rendre les armes à cause de la chaleur

Montanesa - L1 de una cervesa més, plus jolie que ça ne parait sur la photo

L2, un 6c magnifique

L4, un 7a+ bien dur

Jean, cette photo est pour toi : regardes comme la ligne que tu avais imaginé a l'air sympa...

vendredi 11 juillet 2014

Pena de sin - L'humeur vagabonde

Je n'avais pas alimenté ce blog depuis un moment, partageant mon temps libre entre l'équipement d'une voie au pène d'udapet (je mettrai un message spécifique à ce sujet ) et de la couenne. Cette semaine, profitant des températures fraiches, nous sommes repartis avec Jean à la pena de Sin essayer de finir la voie que nous avions entamé ce printemps. Nous y avions bien souffert: nous ne nous attendions donc pas à une partie de plaisir.Eh bien, nous avons été servis : je ne me rappelle pas avoir autant souffert pour l'ouverture d'une voie. 4 journées à partir à l'aube et à rentrer à la nuit, avec des gros coups de barre pour chacun d'entre nous, de grosses baisses de moral et même un petit vol pendant que je perçais le perfo en main. Un accouchement au forceps, comme dit Jean...

Il en ressort une voie magnifique mais élitiste avec du bon 7a obligatoire je pense, en rocher globalement excellent. Les cotations des 2 premières longueurs sont vraiment à affiner : ça passe en libre mais l'enchainement nous demanderait quelques séances...
Il y a pas mal de spits mais il faut grimper entre les points. Pour les répétiteurs éventuels, inutile de préciser que des crochets peuvent sauver la mise en cas d'explosion des avant bras comme nous...

Le topo


L1

L3 : c'est dur et on n'avance pas...

L6

L7

L9

L10 : la fatigue se fait sentir...

L12 : un dièdre superbe

Même les 5 du haut sont très beaux sur du grès très sculpté

dimanche 22 juin 2014

Un peu de tout

mais rien de bien majeur ces temps ci : un peu de canyon en sierra de guara, de la couenne aussi ainsi que la réalisation d'une nouvelle voie équipée au pène d'udapet avec René dans une zone dont on avait parlé depuis bien longtemps avec Gérard (j'en reparlerai quand on l'aura terminée).
Sinon, nous sommes retournés à Anso (le coin est toujours aussi beau) grimper une voie dont je n'avais jamais entendu parler, "Viva Fidel" (la fin de la voie est jolie) et ce week end, nous sommes allés à Gourette au pène sarrière pour éviter les orages et grimper "la foire aux grattons", histoire de se rappeler que je suis pas un ultra-fan du rocher de Gourette.

Canyon en famille

Anso- Viva Fidel


Gourette Pene sarrière - foire aux grattons

jeudi 5 juin 2014

News : pena rueba-éperon gallego; Monrebei-los globeros en alaska; Peladets-destellos; canfranc-Gégé

Comme la vie reprend toujours ses droits, voici quelques news des dernières sorties...

Jeudi dernier, Pena Rueba : comme souvent, on part chercher le beau temps vers l'aragon. On voulait ouvrir un pilier qui paraissait jolie de loin avec Olivier. Une fois dedans, c'est une autre histoire. Le rocher est lichéneux et loin d'être au dessus de tout soupçon. Après une longueur et demi, on descend. Après qu'olivier ait recherché sa polaire perdue dans les bruchous, on passe en milieu d'après midi devant l'ultraclassique éperon Gallego. On le grimpe à Mach2, histoire de faire quelque chose. Pas majeur et assez monotone mais ça a sauvé la journée.

Le pilier convoité : joli de loin...

L'éperon gallego

Le week end dernier, je pars en catalogne avec Ph avec qui je ne m'étais encore jamais encordé. A refaire...

Le samedi, on part à Monrebei mais des orages sont annoncés l'après midi. J'adore ce coin mais c'est tellement loin de chez moi que je n'y vais pas très souvent. L'avantage, c'est que du coup il me reste plein de classiques à grimper. On choisit donc la nouvelle classique et courte "globeros en Alaska". Voie très belle, avec L4 magnifique notamment. On sort à 13h00 juste avant l'orage.

L3, une belle fissure

La plus belle longueur, un 7a+ magnifique

Dans la sortie du 7a, pas le temps de prendre la pose

Le lendemain, on part aux peladets grimper un des ultimatums de années 80, la mythique Destellos. Voie super avec des cotes ajustées.J'étais loin d'enchainer le 7b du haut...Seul défaut selon moi : la voie est maintenant polluée par des ouvertures ultérieures parfois trop proches qui font qu'il est possible de se tromper de ligne par moments

L1+L2 avec une traversée aérienne

La plus belle longueur selon moi, un 6b+ majeur

Le 7b, bien dur

Même le 5+ du haut est très beau

Ce mercredi : fuyant le mauvais temps chez nous, on passe le tunnel avec l'ancêtre pour ouvrir une petite voie très facile à Canfranc. Autant la voie ne ressemble pas à grand chose vue du bas, autant une fois dedans, c'est sympa (j'ai évité la végétation au maximum). Un rocher irréprochable qui ressemble à la mature avec des dalles souvent sculptées et et des fissures naturellement propres. J'ai mis plus de spits que d'habitude pour essayer d'en faire une voie d'initiation aux voies semi équipées. Le nom, Gégé bien sûr qui ne dédaignait pas les voies faciles...

Le topo


lundi 2 juin 2014

Hasta siempre

Un bon week end de grimpe et aujourd'hui un coup de fil d'un copain; la terrible nouvelle.
Une photo à la sortie de la voie sorgintxulo à Ansabere


Salut Gérard

mardi 20 mai 2014

Pena de Sin - voie Jecépa


Ca y est, Jean Mi nous a fait le topo. je le diffuse ici (Il a aussi mis un descriptif longueur par longueur sur le site camp to camp). La voie est très sympa sauf sur les 20 premiers mètres un peu délités. Elle se termine en beauté par la plus belle longueur de la voie dans un dièdre superbe, impressionnant du bas mais avec juste ce qu'il faut pour que ça ne soit pas très dur.

La voie étant sur le bord droit de la paroi, l'accès est bien plus facile, aisée et rapide par le très beau village de Serveto.

Encore une belle voie, sur cette falaise qui est délaissée de façon incompréhensible.

Le joli topo de Jean Mi


L1, rocher délicat au début

L2, une des plus belles longueurs

L3

L4

Début de L7, la plus belle longueur



lundi 19 mai 2014

Pena de sin- fin d'ouverture

Hier, nous avons fini une voie à Sin avec Jean Mi. La voie est très jolie mais le début de L1 est en rocher délicat, ce qui risque de décourager les répétiteurs. La fin notamment, est très belle avec un dièdre magnifique sur friends et vaut vraiment le déplacement.

Le topo viendra dès que Jean Mi s'y sera mis.


L4, très jolie







L6, très belle aussi sur gouttes d'eau malgré les apparences




Jean Mi dans la dernière longueur, peut être la plus belle






Un topo provisoire




Serveto, très beau village