mercredi 17 octobre 2018

foratata - Les pleurs de la raison

Le week end dernier, nous sommes repartis avec Fabrice regrimper une voie que j'avais ouverte à la Foratata en septembre. J'en ai profité pour bien nettoyer les longueurs.
La voie est facile sur les 4 premières longueurs et plus difficile sur la dernière. Le caillou est parfois très bon mais présente aussi quelques sections plus "montagne" (qu'on a nettoyé au maximum). Comme cette voie n'est pas très longue, elle peut donc aisément être doublée avec une des jolies voies voisines. Elle est à l'ombre le matin, donc s'il fait frais, ne faites pas comme nous : partez tard si vous ne voulez pas vous cailler..:)


le topo

Fabrice dans L1

L2

L3

L4, longueur en traversée

L5, la longueur dure

lundi 1 octobre 2018

Anso - voie "Quartier libre" (+ lizara - "Pour qui sonne le glas")

Ce week end, on a terminé une jolie voie aux cotations pas trop dures qu'on avait commencé il y a 15 jours à Anso, sur la paroi de Ur (à gauche de la voie "Tusco Musco"). Le rocher y est globalement très bon, notamment sur les 3 dernières longueurs (les plus jolies) et on a globalement bien réussi à éviter la végétation de la zone (sauf en fin de L2 et au début de L3 qu'on a bien pris le temps de nettoyer). La voie est au soleil une bonne partie de la journée et la période idéale pour l'escalader est donc l'intersaison comme en ce moment.

La plupart des photos ont été prises par Fabrice car, comme d'habitude, j'en ai pris très peu et elles sont quasi toutes pourries...

Je rajoute aussi le topo d'une voie ouverte cet été non loin de là, au refuge de Lizara dans une vallée proche. Le rocher y est beaucoup plus montagne mais il y a une 3ième longueur jolie dans une cheminée déversée.


Un bel angle de vue du tozal de espelunga (photo prise par Fabrice)

Le topo

L1 (photo prise par Fabrice)

début de L2 sur un très beau mur sculpté

Le même mur pendant les rappels (photo prise par Fabrice)

Fabrice dans L4 sur un joli passage

L5, peut être la plus belle longueur (photo prise par Fabrice)

L5 toujours

L6 (photos prises par Fabrice)

Le topo de Lizara - "Pour qui sonne le glas"

mercredi 19 septembre 2018

Pena de Sin-paroi de Fuenfria- "Fidèle Gastro"

Je diffuse une voie qu'on a terminé depuis quelques temps avec Jean Michel. Situé face à la classique paroi de sin et plus en altitude (accès par la piste de l'ibon de Plan depuis Saravillo), elle peut se parcourir lors des périodes chaudes car elle reste longtemps à l'ombre.

Elle alterne de jolis passages avec d'autres en terrain plus montagne ou il faudra un peu tester les prises. Il y a 2 parties bien distinctes : les 4 premières longueurs étant assez peu protégeables, il y a plus de spits et on rajoute seulement 1 friend de temps en temps. Au dessus, ça protège plus sur friends et donc il y a moins de spits (même si on aurait pu s'en dispenser de certains). Le nom de la voie est un hommage aux nombreux accidents abdominaux qu'a eu mon compagnon de cordées au cours de l'ouverture.

Le coin est encore une fois très beau. On a aussi attaqué une voie plus à droite mais ça sera là une autre paire de manche tant le caillou semble peu prisu au loin dans les dévers qu'il faudra bien franchir...

Le joli topo de Jean Mi

Vue d'ensemble

Vue de la vrai pena de sin depuis le bas de la voie


L1

Ma pomme dans L3, dans le passage le plus technique de la voie (photo prise par Jean Michel)

Début de L4

Fin de L5

Début de L6

Debut de L7 (photo prise par Jean Michel)

Fin de L7 : comme on avait pris assez peu de friends pour la dernière montée, je me suis retrouvé sans rien et j'ai du récupérer tous les friends posés en début de longueurs

lundi 10 septembre 2018

Ansabere - spigolo et Anso- Belagoako Mutilak

Je n'avais pas mis de messages sur le blog depuis un moment, la faute à un manque d'envie et aussi à gros un ras le bol d'internet. Je m'y remets doucement pour la rentrée. La semaine dernière, j'ai grimpé 2 très belles voies pas loin de la maison : le classique spigolo à Ansabere que je n'avais pas parcouru depuis un moment et qui est toujours aussi joli (pour info, il manque toujours la plaquette dans le pas de 6c de la sortie directe). Ce week end, avec un temps annoncé incertain, nous sommes partis grimper une voie récente, "Belagoako mutilak" à Anso. La voie nous a beaucoup plu (excepté la 3ième longueur de transition) et est probablement destiné à devenir classique : une approche assez courte, des cotations pas trop dures, de très belles longueurs (surtout celles du haut) assez protégeables et du très beau caillou par endroits. Qui plus est la voie est assez courte et rappelable, idéale pour des journées un peu incertaines. Vraiment très sympa.

le beau spigolo

A la sortie du 7b

René et Mar en haut de l'aiguille d'Ansabère

Belagoako Mutilak (photos prises par Fabrice)

L2

L4

L5

mardi 31 juillet 2018

refuge de Lizara - aiguille de la Belellaza -" le dernier dinosaure" et "l'ancolie"

Ca faisait un moment qu'on parlait d'aller grimper ensemble avec Pierre, probablement le dernier dinosaure grimpeur de la vallée d'Aspe qui s'est encordé avec les légendes de la vallée de l'époque des années 80 comme Carrafanc, Boileau, Cassou, Bunny et tous les autres...Bien que discret, il est toujours très actif. Entre des travaux à la maison doublé d'un joli torticolis, je lui propose ce dimanche d'aller ouvrir une jolie voie facile que j'ai repéré à coté de la paroi du "poinçonneur de paroi" à Lizara.
La voie s’avérera encore plus jolie que je ne le pensais au départ sur un caillou sculpté souvent étonnant. elle est du même style et au moins aussi jolie que la voie "Anapia" que j'avais ouverte avec Louis il y a quelques années en vallée d'aspe et qui est devenue assez classique. Une très belle voie facile, sur un rocher globalement excellent. Mais par dessus tout, j'aurai passé une excellente journée avec Pierre. Spécialiste des plantes et autres fleurs, il se sera fait un devoir de tout m'expliquer en détail et j'aurai presque fait semblant de m'y intéresser...:)

Ce mercredi, comme d'habitude, je n'ai pas trouvé d'amis pour grimper. Je décide donc d'aller ouvrir seul à coté de la voie du petit dinosaure. La voie s'avèrera un peut moins jolie que la première mais très sympa aussi. Ca peut être notamment un bon complément pour la première voie pour ceux qui n'en ont pas assez.

Le topo

départ de voie, un caillou déjà étonnant

pierre arrive à R1

L3, très belle (j'ai mis plus de spits pour passer au plus beau)

La belle fissure de L4 qui nous attend

Pierre arrive à R4

L6, une très jolie traversée (photo prise par Pierre)


Le topo de la 2ième voie

L1, facile et très jolie

L2, miam!

L2, pendant l'ouverture


L3, pendant l'ouverture également

L4, un peu moins belle

mercredi 25 juillet 2018

Oisans - Pic de l'aigle

A la suite de l'ouverture à la Dibona, on a continué à grimper dans l'Oisans; Philippe avait choisi un certain nombre de voies qu'il n'avait pas grimpé car il envisageait de les inclure dans son nouveau bouquin. Après un passage à la tour termier qui ne m'a pas plus plu que ça malgré l'attrait qu'elle a pour les locaux et pour Philippe (il y a plus beau en Espagne), à part le cadre qui est superbe (je pense qu'on voit tous les grands sommets de l’Oisans depuis le sommet). On est ensuite partis au pic de l'aigle où Philippe a déjà ouvert plusieurs voies.Cette fois ci, j'ai vraiment adoré : un cadre et un caillou vraiment magnifique, une marche d'approche courte, une descente à pied : que demander de plus pour une fin de séjour?! on a fait une voie super nommée "maelstrom" et les voies de Philippe semblent toutes aussi jolies (même si certaines piquent un peu...).

Si vous allez dans le coin, je conseille vraiment l'escalade sur ce pic, c'est vraiment beau!