mercredi 31 août 2011

Une nouvelle voie à la pena de aniès : "Zaharraren begia"

Aujourd'hui avec Robert, nous sommes allés grimper sur une paroi que robert avait récemment repéré lors d'un parcours en VTT. Si ses jambes flageolent (et je ne parle pas de ses bras), l'oeil du vieux est encore là et la paroi, bien que petite, a de la gueule. Nous trouvons en plus une super sente qui mène en quelques minutes jusqu'à la paroi. Du bas, le rocher ne parait pas fabuleux (surtout pour la dernière longueur). Pourtant en grimpant dessus, il s'avère tout à fait convenable même si quelques passages nécessitent un minimum d'habitude du terrain montagne. Si quelques cordées daignent fréquenter cette voie, il pourra vite devenir très bon. De plus, vu le niveau abordable, j'ai mis plus de spits dans la voie qu'habituellement pour que la voie soit reprise.

En dernière longueur, Robert arrachera une prise qui lui tombera pile sur le pied. En bonne chochotte proche de la maison de retraite, il passera donc tout le retour à pleurer sur sa cheville un peu gonflée, alors qu'il doit partir la semaine prochaine pour le maroc. Pas de problème Robert; si tu me payes les vacances, je te remplace!


Le topo de la voie



Robert dans L1


Fin de voie

2 commentaires:

  1. que guapa, el tamaño no importa, si el día es agradable.
    Si señor, aupa titanes

    RépondreSupprimer