jeudi 4 décembre 2014

Chapeau d'Etsaut - voie "Artemis"

Lorsque nous avions grimpé l'autre jour la voie "inaki Cabo" au chapeau d'Etsaut, j'avais remarqué une ligne possible d'artif plus à gauche. Dimanche, sous un temps pluvieux et sans personne pour grimper (quand on n'a pas d'amis...), je m'attaque à la première longueur. Au bout de pas mal de temps, j'arrive enfin à poser le premier relais, heureux parce qu'elle se protège bien sur pitons et microfriends, mais aussi assez fatigué.

J'appelle Fabrice à la rescousse. Je sais qu'il est toujours partant pour ce genre de plans tordus et mon enthousiasme le contamine rapidement. Pour gagner du temps, on rejoint R1 par le haut. On ouvre finalement relativement vite les 2 longueurs restantes, qui sont également très sympas et on aura même le temps de redescendre pour que Fabrice grimpe avec aisance la première longueur avant la nuit.

La voie est une voie d'artif sympa car elle permet la pose de pas mal de matériel (il faut notamment pas mal de pitons). Elle est plus technique que sa voisine Inaki Cabo, mais, comme on est des gens peureux (surtout moi) il y a aussi des spits pour empêcher toute mauvaise chute. Elle peut être idéale pour des périodes comme maintenant où il fait trop froid et trop pluvieux (elle est à l'abri de la pluie) pour grimper en libre et où la neige et la glace ne sont pas encore arrivées. Pour la section en 6a, Les répétiteurs auront le choix entre passer en artif juste au dessus du relais ou grimper en libre en essayant de poser quelques pitons au passage.

Le nom de la voie "Artémis", déesse de la chasse est un petit clin d'œil à certains de nos collègues chasseurs-grimpeurs de la vallée...



Le topo

Fabrice arrive à R2

Départ de L3

En fin de journée, Fabrice grimpe la première longueur ouverte dimanche

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire